GESTION DES QSL'S POURQUOI ?

Les QSL's papier reçues faisant suite aux contacts que vous avez réalisés sont imprimées :
→ Sur les supports de texture et de qualité différentes,
→ De taille différentes alors que la taille précinisée est de 14 centimètres de largeur sur 9 centimètres de hauteur,
→ De présentation différente.
Elles forment un ensemble hétéroclyte et culturel,
→ D'une part qui prend de la place,
→ D'autre part qui représente un certain poids,
→ in fine qu'il n'est pas toujours facile à manipuler (par exemple s'il s'agit de faire la recherche d'une qsl parmi leur nombre).


GESTION DES QSL'S COMMENT ?

Je préconise la numérisation standardisée de vos QSL's et leur intégration au logiciel de gestion des contacts LOGIc9, ce qui signifie :
→ L'abandon des qsl's papiers que vous pourrez détruire tout en en concervant l'apparence et le contenu,
→ Leur standardisation (longueur/largeur) au format standard (14centimètres * 9 centimètres),
→ Leur intégration au logiciel LOGIc9 au regard de chaque QSO correspondant réalisé.

NB quant à la numérisation et au stockage des qsl's numérisées
→ la numérisation offre l'avantage d'un stockage au moindre poids et au moindre espace pourvu qu'il soit clairement identifié sur l'unité de stockage de votre système informatique


AVANTAGES DE LA NUMÉRISATION ET DE L'ARCHIVAGE SOUS LE LOGICIEL LOGIC 

Les avantages à la numérisation des QSL's sont nombreux 
→ Conservation de l'apparence (typographie d'impression, contenu, couleur...),
→ En ce qui concerne le stockage (moindre place, pas de poids),
→ Sauvegarde de l'aspect culturel de la QSL (conservation intégrale de leur contenu (numérisation recto/verso s'il y a des information sur les deux faces)),
→ LOGIC permettant l'intégration d'images, chaque QSL numérisée est attaché au QSO correspondant (facilité de recherche d'une QSL pour un QSO réalisé).

 

CONTRAINTES DE LA NUMÉRISATION ET DE LA SAUVEGARDE 

Les contraintes liées à la numérisation et à la sauvegarde des qsl's numérisées
→ Standardisation de la numérisation (taille unique pour le recto et le version appliqué à toutes les qsl's numérisées, par exemple largeur 9 centimètres * 14 centimètres de longueur pour chaque face de la QSL, ou encore juxtaposition du recto et du verso de la qsl, adaptation du format pour les qsl's flayer [28 centimètres de longueur pour 9 centimètres de largeur
→ Uniformisation de la sauvegarde de chaque QSL (indicatif, date du qso sous la forme JJ/MM/AAAA, mode de transmission, fréquence en Mhz),
→ Sauvegarde de chaque QSL numérisée dans un répertoire identifié de l'unité de stockage du système informatique (de préférence sur un NAS)
Les contraintes liées à l'incorporation des qsl's numérisées dans le logiciel LOGIC
→ Chaque QSL doit être incorporé à l'espace du QSO dédié ce qui signifie
     • Qu'il est impératif de vérifier si un QSO a bien été réalisé avec l'indicatif noté sur la QSL,
     • Que cette vérification doit être complétée par la date du qso, son heure, le mode de transmission, la fréquence etc...
→ L'intégration des QSL's au logiciel LOGIC le sont à l'arborescence ../Programme Files/LOGIc/logdata/Log_Pictures.. et vous pourrez constater qu'elles sont identifiées par une suite de 32 chiffres ou lettres et non pas par ce qui est énoncé au paragraphe précédent, c'est à dire sous la forme indicatif-date-mode-fréquence.
     • Ce qui justifie l'identification et la sauvegarde des QSL's numérisées sous la forme indicatif, date du qso sous la forme JJ/MM/AAAA, mode de transmission, fréquence en Mhz.
→ Sous le logiciel LOGIc, la sauvegarde impérative du log et de son contenu à un emplacement identifié de l'unité de stockage de votre système informatique,
     • En cas de besoin vous pourrez restaurer l'intégralité du log et des QSL's numérisée (pour peu que LOGIc soit installé sur votre ordinateur.

 
EXEMPLE DE QSL'S NUMÉRISÉES
Qsl numérisée sur un seule face (14cm * 9cm)

YS1RRD 28 01 1998 cw 14mhz
• YS1RRD est l'indicatif du correspondant localisé en El Salvador (Amarique Centrale),
• F6HNX (mon indicatif), puis la date 28/01/1998, puis l'heure en heure GMT est celle de la date du QSO, puis 14 Mhz correspond à la fréquence (longueur d'onde des 20 mètres), A1A est le mode de transmission (ici en télégraphie), enfin le report d'écoute (ici 599)

Qsl numérisée sur 2 faces (recto verso 14 cm * 18 cm)

J79DX 25 11 1989 cw 28mhz

On retrouve les mêmes informations au sujet de l'identité du contact (ici c'est la Dominique) et du contact par leui même, mis à part que les 2 faces de la QSL (recto/verso) sont l'une sur l'autre, d'où les dimensions 14cm * 18cm

Qsl numérisée type flayer (2 images composées chacune d'un recto et d'un verso. 28cm * 9cm)

KH5K N9NS 15 03 1993 cw 14mhz 1
KH5K N9NS 15 03 1993 cw 14mhz 2


Qsl numérisée d'un SWL
 (mêmes caractéristiques dimentionnelles que pour les autres QSL)

UA0 104 52 15 03 1993 with KH5K N9NS

Ce qui caractérise une QSL d'un SWL par rapport d'une QSL avec un radioamateur c'est qu'il n'y a pas d'échanges entre l'émetteur et le rédacteur de la QSL; ce qu'il faut retenir c'est :
→ Chaque SWL a son propre indicatif (ici c'est un écouteur stationné en Russie Asiatique),
→ La date et l'heure sont celles du la réalisation du QSO,
→ Le report d'écoute est le sien,
→ La QSL mentionne OBLIGATOIREMENT l'indicatif de la station radioamateur avec qui j'étais en contact aux dates et heures énoncées


CARACTÉRISTIQUES SPÉCIFIQUES D'UNE QSL

Une QSL outre la présentation et le design contient une masse d'information bien souvent indispensables pour l'obtention de diplômes, par exemple :
→ L'adresse du titulaire de l'indicatif,
→ La composition du groupe ayant opéré (c'est souvent le cas pour une expédition (ci-dessus à Kingmann Ref),
→ Des spécificité (La zone WAZ, la zone ITU, le IOTA pour les Iles etc...)
Toutes ces informations, et elles sont nombreuses peuvent être déclinées sous le logiciel LOGIc; par exemple création d'un "SWL" champ à renseigner lors de l'entrée d'un QSO; ce champ "SWL" me permettant de lister touts les QSL's des SWL..

Télécharger le TUTO relatif à la gestion des QSL'S