PAYSAGES ET SITES DE LA RURALITÉ CREUSOISE

SARS COV2

 

1 - Évolution temporelle du SARS-Cov2 en France et dans le monde
De nos jours (octobre 2020) et depuis le début de l'apparition de l'épidémie en France (mars 2020) vous trouverez ci-dessous son évolution au fil des mois.
En février 2020 lorsque je regardais à la télévision parler Monsieur Arnaud Miguet correspondant de France Télévision à Wuhan en Chine où l'épidémie sévissait déjà, je me disais que Wuhan c'était loin et que comme pour d'autres épidémies par le passé, le virus ne franchirait pas les frontières du territoire national... c'était une erreur !


Evolution graphique de la pandémie en France et dans le monde
Les tableaux  ci-dessous sont régulièrement mis à jour.

  Hospitalisation et Réanimation en France

Contaminations en France et dans le Monde

evolution contamination france

evolution contamination dans le monde

 

 

 

 

 

 

 

  

 
 
 

Décès en France et dans le monde

 evolution deces france

NB : Toutes les informations énoncées dans le tableau ci-dessus sont issues des sites web
Caccoronasvirus et
Politologue.com.

Observations des courbes (France)
Voila un an que la pandémie du SARS-Cov2 sévit dans le monde


NB : Depuis le début du confinement national en mars 2020 en France il n'y a pas eu un seul jour sans un décès.


Statistiques de la gestion de la crise sanitaire en France  :

→ 
Nombre de décès journalier moyen en 2020 : +/- 221
→ 
Nombre de décès journalier moyen en 2021 : +/- 162
→ Nombre de décès journalier moyen en 2022 : +/- 238
→ Nombre de décès journalier moyen depuis le début de la pandémie jusqu'au 31 décembre 2021 : + 200



Peut-on dire que l'exécutif et son gouvernement maîtrisent la crise sanitaire ?  NON bien qu'ils nous abreuvent de qualificatifs dithyrembiques  nous faisant croire que la France fait mieux que ses voisins Européens; dans le domaine de la santé comme d'ailleurs dans bien d'autres domaines la politique du "en même temps" montre ses limites !
Un 3ème confinement débute à la sortie du week-end de Pâques (avec du retard par rapport à nos voisins Européens). L'exécutif pensait, peut-être, avoir l'ascendant sur les forces de la nature; neni !!! Malgrè la vaccination, les contaminations progressent très rapidement, mais jusqu'à quand ?
La barre des 100 000 décès depuis le début de la pandémie est dépassée dans une indifférence générale, car trop peu de personnes s'en émeuvent, à commercer par l'exécutif qui fait miroiter une réouverture progressive des cafés et des restaurants, ce qui est improbable parce que la 3ème vague de la pandémie n'est pas encore à son pic.
Force est de constater qu'en France la gestion de la crise n'est pas satisfaisante, ne serait-ce déjà que parce que l'exécutif a abandonné la souveraineté nationale au profit d'une hypothétique souveraineté européenne qui, on le voit bien n'existe pas parce que si la France a une histoire qui fait son identité, l'Europe n'a pas d'histoire millénaire qui puisse faire son identité.
Depuis décembre 2021, avec l'apparition du variant "omicron", le nombre de contamination flambe malgré un grand nombre de vaccinés (vaccination complète à 2 doses). Il y a un an, l'exécutif et son gouvernement nous disaient que la vaccination était un rempart à la contamination, aujourd'hui les mêmes disent que la vaccination est un rempart à une forme grave conduisant à la réanimation, comme d'ailleurs le port du masque qui était au début de la pandémie pas très utile est aujourd'hui indispensable. En misant tout sur la vaccination les mêmes laissent une libre circulation de toutes et de tous sans vraiment de restrictions indispensables à la propagation de la contamination : résultat : la contamination flambe sans pour autant limiter l'impact sur l'économie... Que faut-il en penser ?. 


Qu'en est-il du respect des valeurs humaines en France ?
Pour soulager la pression hospitaliaire, notamment en région parisienne, l'exécutif et son gouvernement ont décidé, unilatéralement, de transférer des malades lourdement atteints par la Covid19 dans d'autres établissements hospitaliers en France, la dernière trouvaille étant d'affréter un TGV faisant fi des considération des familles dont un ou plusieurs de leur membres seraient susceptibles de se trouver dans ces convois la...
A une autre époque, il n'y a pas si longtemps que cela en France et dans d'autres pays Européens des convois étaient en partance pour une destination certaine...Sans faire de comparaison, puisqu'il n'y en a pas, on ne peut tout de même pas s'empêcher de faire le parallèle entre ces deux situations, d'autant plus que depuis le début de cette année, eu égard au nombre croissant de décès moyens journaliers par rapport aux statistiques de l'année 2020, on voit clairement que l'exécutif et son gouvernement privilégient l'économique aux valeurs intrinsèques de l'homme.


Autre point : "le quoi qu'il en coûte" est, à mon sens, un trompe l'oeil et un non sens économique, car tout le monde sait bien qu'il faudra, un jour ou l'autre, sous une forme ou une autre rembourser le dette. Cet homme politique avait dit au siècle dernier "prendre au plus grand nombre est d'un plus grand rapport que de prendre au plus petit nombre".

Explication de texte :
→ le plus grand nombre est la classe qui travaille, ceux qui sont à la retraite, pour la plus grande part il s'agit des classes moyennes,
→ le plus petit nombre se sont les détenteurs de capitaux (qui bien souvent pratiquent l'optimisation fiscale),
→ quant aux pauvres, et bien que leur nombre ne cesse de grandir, ce sont eux qui, avec les aides sociales concourrent à la croissance du PIB (par la consommation); cela rappelle l'existence des "comités de mendicités" à l'époque de la révolution Française...
→ in fine il faudra bien un jour rembourser la dette publique qui se creuse chaque jour davantage, même avec un taus d'intérêt négatif elle paraît aujourd'hui indolore, quand sera-t-il demain sis les taux d'intérêts augmentent (ce qui n'est pas utopique puisque l'inflation est repartie à la hausse...).



 Evolution par pays les plus touchés
Chacun d'entre vous tirera les conséquences de l'évolution de la maladie dans les pays les plus touchés, sauf que le continent Européen, les Amériques du Nord et du Sud paient un lourd tribut de cette crise sanitaire qui n'en finit pas de sévir depuis près d'un an maintenant. consultez l'évolution de la crise sanitaire par pays sur ce site web.

2 - Observations et Interrogations
Après la première vague de la pandémie en février, mars, avril 2020, voici arrivé (octobre 2020) le temps de la deuxième vague, plus lente mais plus meurtrière comme le souligne l'article dans le Figaro.  Il ne peut y avoir de doute quand au fait que cette pandémie va cesser un jour, mais actuellement il est bien difficile d'en connaître la date.
La population mondiale n'est pas touchée de la même manière par le 
SARS-Cov-2, mais cette pandémie là est préoccupante :
→ à cause de son taux de létalité, dans un monde où la population mondiale de plus de 7 milliards d'individus ne cesse de croire
→ à cause du brassage des populations toujours plus important favorisé par des moyens de transport qui raccourcissent, et le temps, et la distance,
→ à cause du comportement individuel et égoiste d'un grand nombre qui prône les bienfaits de l'échange et des rencontres sans limite autre que ceux liés à leurs moyens financiers; pour ces gens là c'est un peu comme si la solitude était la pire des situations, et pourtant il serait intéressant d'interroger ceux qui faute de moyens financiers ne peuvent s'offrir le moindre plaisir et ce tout au long des années qui passent (en 2020 + de 10 000 000 de personnes sont en France en dessous du seuil de pauvreté) ? Ces gens sont confinés d'une année sur l'autre sans vraiment jamais se plaindre !
Aujourd'hui, avec 82% de la richesse mondiale détenue par 1% de la population il y a matière à s'interroger.
Quant à l'aspect politique, ou plus exactement aux hommes politiques dirigeant de pays, et bien que pour la majorité étant élu démocratiquement (enfin élus démocratiquement selon une constitution qui ne prend pas au pied à la lettre la signification éthymologique du mot "démocratie") la question se pose de savoir s'il ont la stature et de réelles compétences pour diriger un pays, quant on mesure leur "frilosité" à assumer leur responsabilité et  surtout à prévoir, puisque gouverner c'est prévoir...


Informations sur la Covid19 au fil du temps qui passe
→ le 11 août 2020 il y avait 200 587 personnes contaminées...
→ le 31 août 2021 il y avait 6 765 708 personnes contaminées en France, aujourd'hui 31 décembre 2021 il y en a 9 972 800...
→ le 22 avril 2020 il y avait 20 796 personnes décédées...
→ le 23 avril 2021 : Jean Castex 1er ministre évoque le déconfinement pourtant les statistiques ne sont pas encourageantes, en effet : 

 sars cov2 stat 22 04 2021• Avec 34 318 contaminations supplémentaires et 283 personnes décédées en une seule journée (*), comment avoir confiance dans la parole de l'exécutif et de son gouvernement qui n'en sont pas à leur premier coup de com du même genre ? 
• Autre point qui fâche "Le tri médical" Ligne rouge absolue à ne pas franchir selon Monsieur Bruno Lemaire ministre de l'économie est bel est bien une réalité (voir article dans le quotidien "Le Monde" du 22 avril 2021).
• Les décès en ESMS / Ehpad n'a pas été mis à jour depuis le 03 avril 2021... il est bloqué à 
26 076 la différence étant des décès à l'hôpital...
(*) source https://www.cascoronavirus.fr/

→ le 31 juillet 2021 : En France, après une décrue significative du nombre de personnes contaminées, hospitalisées et en réanimation jusqu'au 24 juillet 2021, les contaminations, le nombre de personnes hospitalisées ainsi que celles admises en réanimation est reparti à la hausse, malgré un passe-sanitaire (privatif de libertés individuelles) et un encouragement à la vaccination très marqué (de la part du gouvernement français); ces chiffres en progression sont dus au "variant Delta" du coronas virus. Dans le même temps un déconfinement gradué (mais à mon sens trop liberticide) complété par un message trop flou et bien souvent contradictoire de la part du gouvernement, associé aux conséquences multiples et pas encore toutes inventoriées de ce type de vaccin (effets indésirables, tromboses, problèmes cardiaques (de certains vaccins), problèmes neurologiques, syndrome de la maladie de Guillain-Barré etc., a engendré une méfiance accrue vis à vis du vaccin ARN messager de la part d'une bonne partie de la population; en effet si le vaccin ARN messager remplissait pleinement son rôle (ce que quiconque est en droit d'attendre d'un vaccin), pourquoi faudrait t-il 2 injections et bientôt 3 injections en moins d'une année pour espérer être immunisée à hauteur de 39% seulement (pour le variant Delta); d'ailleurs une étude menée par Israel (avec un taux de vaccination très élevé) indique que la protection vaccinale de "Pfizer" contre le variant Delta ne serait que de 39% on comprend un peu mieux pourquoi une 3ème injection vaccinale est proposée...
Autre point à prendre en considération : la vaccination à 2 doses n'évite, ni la contamination ni la transmission du virus... alors il faut comprendre la méfiance.
Un autre regret : c'est qu'une trop grande parie des personnes vaccinées à 2 doses pensent qu'elles sont immunisées faisant qu'elles s'affranchissent allègrements des gestes barrière et de la prudence. L'ouverture pleine porte accordant une liberté relative en période de vacances et, à mon avis un très mauvais signal gouvernemental de prudence tant que la pandémie n'est pas complètement sous contrôle, ce qui viendra un jour, probablement en 2023 ou en 2024.→ le 31 aout 2021 il y avait 114 494 personnes décédées, aujourd'hui 31 décembre 2021 123 741 sont décédées de la covid 19 et de ses variants.
→ le 31 aout 2021 il y avait 114 494 personnes décédées, aujourd'hui 31 décembre 2021 123 741 sont décédées de la covid19 et de ses variants. .
→ le 21 janvier 2022 128 347 personnes sont décédées de la Covod19 et des ses variants
→ au 21 janvier 2022, le nombre de personnes en réanimation est de 3 792) ...en apparence ce nombre est stable... ça n'a rien de surprenant eu égard au nombre de décès journalier (233 décés rien que pour la journée du 21 janvier 2022) ce qui porte le nombre de décès journalier moyen depuis le début de la pandémie soit en 674 jours à + de 190...
→ le 31 janvier 2022 : Avec le variant "Omicron" et malgré la vaccination (que le gouvernement nous avait "vendu" comme le remède miracle pour éviter toute nouvelle contamination), le nombre de contamination explose (19 135 730), comme d'ailleurs le nombre de décès (7 379 en un mois); dans le même temps les mesures de restrictions ont considérablement été assouplies (ce qui à mon avis est un contresens)...mais tout va bien Madame la Marquise...
Le gouvernement, comme d'ailleurs une majorité d'individus ne s'en émeuvent pas refusant de prendre des mesures (confinement) au motif, pour les uns de ruiner le modèle économique actuel, pour les autres que cela nuise à leur liberté... Économie pour les uns, liberté "conditionnelle" pour les autres.
In fine comment ne pas croire d'une part que nous nés, pour les uns, comme un produit de consommation au profit d'un modèle économique qui assujetti et, d'autre part, pour les autres, le moyen de satisfaire un égoîsme qui enfle encore et toujours ?

→ Et pendant ce temps là un nouveau variant dénommé  B2 dont on ne sait encore quelle sera sa contagiosité et sa létalité a été détecté.



3 - Vaccination et contamination
J'ai la très nette impression que l'exécutif et le législatif prennent les Français pour les adolescents... Quant à la vaccinations il y a beaucoup à dire d'autant qu'être vacciné n'empêche pas d'être contaminé par le virus de la Covid19 (voir article de la montagne "vie locale en creuse" publié le 20/04/2021 à 20h13).
L'entrée en application du passe-vaccinal (2ème quinzaine de janvier 2022) permet au gouvernement français, en libérant de certaines contrainte sanitaires que la situation s'améliore...neni ! car le passe-vaccina lest une contrainte supplémentaire qui pèse lourdement sur les personnes réfractaire à la vaccination...d'ailleurs avec un nombre de contamination quotidien aussi élevé +/- 400 000 personnes pr jour, comment faire croire que la pandémie est entrain de régresser ??? A moins que la date de l'élection Présidentielle approchant à grand pas il faille donner l'impression d'un intérêt particulier pour les français...qui vont déposer leur bulletin dans l'urne en avril 2022.

Portfolio Item
Un mystère de la nature automne
Portfolio Item
Brume au dessus du lac de Courtille automne
Portfolio Item
Chemin de randonnée autour de Courtille automne
Portfolio Item
Un tapis de feuilles fraîchement tombées automne
Portfolio Item
Stand de la fête Bio écologique Colchique marché
Portfolio Item
Autour de Courtille automne

MENTIONS LÉGALES

La création d'un site sur Internet impose des mentions obligatoires.
La loi pour la confiance dans l'économie numérique précise les informations qui doivent apparaître sur un site internet.


Pour ce site web :
→ Mentions légales
Règlement protection des données personnelles,

ESPACE MEMBRES

L'espace membre est un espace RÉSERVÉ aux MEMBRES INSCRITS sur le site; dans cet espace vous pourrez trouver un certain nombres d'articles et de tutoriels traitant de sujets développés en front page.

L'inscription à l'espace membres n'est pas automatique. Pour adhérer suffit d'en faire la demande via le formulaire de contact ci-contre à gauche.

Back to Top