Nov 13, 2013 - Accueil    No Comments

Etimologie : démocratie

La constitution de la Vème république dans son article 7 stipule :
Le Président de la République est élu à la majorité absolue des suffrages exprimés. Si celle-ci n’est pas obtenue au premier tour de scrutin, il est procédé le quatorzième jour suivant, à un second tour. Seuls peuvent s’y présenter les deux candidats qui, le cas échéant après retrait de candidats plus favorisés, se trouvent avoir recueilli le plus grand nombre de suffrages au premier tour. »

Mais le pouvoir démocratique tel qu’énoncé à l’article 7 de la constitution de la Vème république du 4 octobre 1958 laisse intérrogateur le démocrate, dès lors  :
• d’une part que l’élu, au moment de son élection, ne receuille pas la majorité des électeurs inscrits (quand bien même il y en a qui ne voteraient pas ou qui voteraient « blanc »),
• d’autre part; et à plus forte raison lorsque les sondages du moment laissent apparaitre une désillusion créditant l’impétrant avec un taux de satisfaction bien inférieur à 50% de la population inscrite; ainsi avec à peine plus de 21% de personnes satisfaites de la conduite de la politique en France, le Président Hollande de la Vème république Française, s’il est réellement un démocratique, doit prendre conscience de cet état de fait et en tirer les conséquences qui s’imposent.

Certes les sondages ne sont pas toujours le reflet de la réalité, et bien justement, pour faire taire tous ceux qui manifestent, qui hurlent, qui s’adonnent à la violence contre les personnes, contre les biens privés et contre les institutions de la Vème république, il serait sage et démocrate, en cours de quinquenat de faire taire la rumeur et de redonner la parole au peuple, par référendum, afin qu’il s’exprime sur le bien fondé de la poursuite du mandat de celui, qu’il a été élu à un T; ce qui s’applique au Président de la République Française  est également valable pour les représentant de l’état à l’Assemblée Nationale.

Faute d’écouter la voix du peuple, en persévérant dans un système qui cristallise le mécontentement, et bien le risque de violence, le risque de racisme affiché, le risque de démantelement de la cohésion sociale s’accroit inexorablement.

Que la sagesse règne; c’est à ce prix que la paix, la quiétude et l’apaisement pourront être retrouvé…

Vous avez quelque chose à dire ? Laissez un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.