Sep 28, 2013 - Pouvoir    No Comments

Le pouvoir

Lorsqu’un lien de subordination et ou de dépendance s’établit entre deux individus, entre deux nations, entre deux animaux, entre deux végétaux, apparait alors la notion de pouvoir

Sur le plan humain :

Il peut être matérialisé par la situation financière d’un homme, d’un groupe d’hommes bien supérieure à celle d’un autre homme, d’un autre groupe d’hommes, conduisant ainsi à l’exercice d’une relation de supérieur à subalterne,

Il trouve une justification, dans une élection populaire fusse t-elle démocratique, lorsqu’une minorité institutionnellement agissante s’attribue, légalement, tous les pouvoirs au détriment d’une majorité silencieuse désabusée par l’exercice d’un pouvoir alternatif qui ne change rien à ses conditions de vie de miséreux, accentuant même les inégalités et par conséquence la misère.,

Il est significatif lorsqu’un individu ou un groupe d’individus détenant un savoir (différent de la connaissance) lui confère un droit institutionnel sacré justifiant l’exercice du pouvoir,

Il peut être représenté par le silence du désabusé et du sage, qui cède la place au vacarme électoraliste  d’un égo surdimensionné d’un seul ou d’un groupe, justifiant leurs décisions au nom de la grandeur d’un pays sans jamais faire référence à la grandeur de ses habitants dont ils détiennent pourtant le mandat.

Emile de Girardin l’avait écrit « gouverner c’est prévoir » mais force est de constater qu’avec la crise économique qui n’en finit pas, la misère qui grandit, poussent à écrire aujourd’hui, que gouverner c’est « satisfaire  à la fois l’appétit d’un égo surdimensionné et un besoin de reconnaissance temporel« .

Dans une société où l’apparence prime sur les valeurs morales d’humanitude  intrinsèques à l’homme, pour jouir pleinement du pouvoir, l’homme qui l’exerce, n’a pas trouvé d’autre solution que la réactualisation des comités de mendicité  proposés par Barnave le 21 janvier 1790, qui se faisait, alors, l’interprète d’un certain nombre de philanthropes.

Vous avez quelque chose à dire ? Laissez un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.